MÉDICA EUROPE : « MAIS QUELLE MOUCHE LES A PIQUÉS ?


L’Union Justice FORCE OUVRIÈRE vient d’apprendre avec stupeur que la convention avec la société « Médica Europe » et l’administration avait été reconduite.

Même en arrêt, les personnels de surveillance n’auront de pas répit. Les contrôles d’arrêt maladie sont de nouveau plébiscités par la Direction de l’Administration Pénitentiaire…

Malgré un taux moyen qui ne dépasse pas les 3% d’arrêt maladie considéré comme non justifié, l’administration persiste et signe. Malgré un coût exorbitant qui avoisine les 118.000 euros pour 2016, ils décident de continuer à vider les caisses de l’État inutilement...

C’est à se demander si certains n’auraient pas des actions dans cette société…

Pendant ce temps, on nous chuchote qu’il y a plus d’argent pour augmenter nos salaires, plus d’argent pour améliorer nos conditions de travail, plus d’argent pour la médecine de prévention, plus d’argent pour l’action sociale, plus d’argent pour sécuriser nos établissements…

Il est décidément plus simple de tendre le bâton que de trouver de réelles solutions aux problèmes imposés aux agents. La logique semble être un concept lointain pour certains…

L’Union Justice FORCE OUVRIÈRE exige que l’administration cesse ce jeu de dupe et abandonne définitivement le recours à de telles sociétés.

L’Union Justice FORCE OUVRIÈRE demande à ce que la lutte contre l’absentéisme débute par l’amélioration des conditions de travail des agents à commencer par leur cycle de travail et le manque d’effectif…

L’amélioration des conditions de travail doit d’être une priorité nationale !

Lire le communiqué

#MedicaEurope #UnionJustice

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr