Uzerche : Lettre ouverte à Madame la Directrice


Christophe LEDRU Le 16 Novembre 2017

Secrétaire Local SLPFO Uzerche

A

Madame la Directrice du CD Uzerche

Copie à : Instance Force ouvrière.

Madame,

Je pense ne rien vous apprendre en vous disant que vos personnels souffrent, quelque soit leur catégorie. Nous avons passés des périodes très difficiles qui ont eu un impact sur le fonctionnement du CD, convenons-en au moins, ensemble, sur le fond !

Il est clair que nous ne serons pas toujours d’accord, loin s’en faut, cependant les difficultés que rencontre actuellement l’établissement en terme d’effectif, nous impacte à tous. Collectivement, pour notre sécurité commune et votre capacité à assurer des services cohérents, quotidiennement. Individuellement, comment chaque agent ne pourrait-il être impacté par les cadences infernales qui lui sont demandées, même en assurant la présence de tous les personnels nous générerions quand même des heures supplémentaires !!! En tenant compte de l’effectif actuel c’est une gageure quotidienne de, respecter le cadre légal, la gestion sociale et humaine des personnels, et là encore chacun de nous aura son point de vue sur cette douloureuse problématique.

Je viens au cœur de ce courrier, l’action syndicale n’est pas l’opposition systématique envers notre hiérarchie locale, sur ce point précis et au combien important, que sont les ressources humaines, nous devrions trouver là pour le plus haut intérêt de tous, un point de convergence !

Je souhaite ainsi que mes adhérents et plus largement l’ensemble des personnels du CD, dénoncer les choix désastreux et inhumains que notre gouvernement pense faire, soi-disant, dans notre intérêt.

Tel un oignon, notre organigramme, nos effectifs sont amputés chaque année de personnel qui ne sont pas remplacés, cependant la charge de travail, elle, ne reste pas la même, elle s’accentue !!!

Cette année, comme les précédentes, pour des raisons qui ne sont pas réellement portées à notre connaissance et de toutes évidences injustes des postes sont escamotés.

Nous ne supportons plus, ni ne comprenons plus, les réponses institutionnelles, liées à des positions politiques qui nous sont étrangères. Nous sommes là pour servir, mais avec l’intégralité des moyens inhérents à nos fonctions et notre mission.

Dans ces conditions, nous demandons dans un premier temps que :

- Soit remplacé le poste du surveillant qui a fait annuler sa mutation sur le CD à la prochaine CAP.

- Soit rajouté à la CAP du personnel d’encadrement de janvier le poste du major parti à la retraite en juin 2017.

- Soit demandé, de façon dérogatoire et cela s’est fait ailleurs, le remplacement de l’officier du bât D parti en septembre.

Plus largement nous sollicitons un véritable audit du fonctionnement de l’établissement, en essayant, enfin de convenir ensemble un organigramme des postes qui ne soit pas gourmant en effectif et qui garantisse notre sécurité. En conséquence nous vous sollicitons pour interpeller votre hiérarchie, nous en faisons de même de notre côté. En faisant le vœu pieu que nos interventions communes pourront rapidement servir les intérêts des agents du CD.

Veuillez croire, Madame la directrice, à l’expression de nos sentiments cordiaux.

Le bureau local du CD d’Uzerche, le 16 novembre 2017

Lire le communiqué

#Uzerche #Lettreouverte

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr