NATURE DES ÉPREUVES DU CONCOURS :

Cas de dispense :

Le concours comporte une épreuve écrite d’admissibilité et deux épreuves d’admission (orale et sportive).

 

Les candidats disposant d’une expérience professionnelle minimale de trois ans en rapport avec les fonctions postulées peuvent opter, au moment de leur inscription au concours, pour une épreuve orale d’admission alternative de substitution consistant en la présentation des acquis de leur expérience professionnelle.

 

Sont pris en compte au titre de l’expérience professionnelle les emplois inscrits dans la filière sécurité du répertoire interministériel de l’Etat ou en relation avec les métiers de la sécurité ou relevant de l’administration pénitentiaire.

 

L’épreuve d’admissibilité :

(durée: trois heures, coefficient 3)

  • une série de questions à choix multiples,

  • une série de questions de raisonnement logique faisant appel aux qualités d’analyse, d’observation, de déduction et de bon sens du candidat,

  • la rédaction d’un compte rendu établi à partir d’un ou de plusieurs documents relatifs à un événement ou un incident susceptible de survenir à l’occasion de l’exercice des fonctions de surveillant de l’administration pénitentiaire. Il a pour objet de vérifier la capacité du candidat à rendre compte à sa hiérarchie en rédigeant un rapport circonstancié à partir dudit événement ou incident.

Les questions à choix multiples portent sur les domaines suivants :

  • l’évolution historique de la France et de l’Europe depuis le début du XXème siècle ;

  • les institutions et les principes de la Vème République ;

  • la géographie physique, humaine et économique de la France et de l’Europe ;

  • l’actualité récente (relations internationales, politique, mouvements culturels, sport,…).

 

Cette épreuve est notée de 0 à 20.

 

TOUTE NOTE INFÉRIEURE A 5 SUR 20 EST ÉLIMINATOIRE. 

L’ÉPREUVE D'ADMISSIBILITÉ ETANT ÉLIMINATOIRE, SEULS PEUVENT PARTICIPER AUX ÉPREUVES D'ADMISSION LES CANDIDATS AYANT OBTENU UN TOTAL DE POINTS FIXÉ PAR LE JURY.

L’épreuve d’admission :

Les épreuves d’admission sont précédées d’une présentation collective d’une durée de 30 minutes faite aux candidats admissibles des missions de l’administration pénitentiaire et du métier de surveillant de l’administration pénitentiaire. La présence des candidats à cette présentation est obligatoire.

1ère épreuve : épreuve orale consistant au choix du candidat déterminé au moment de son inscription au concours :

 

  • en un entretien de personnalité portant sur son aptitude à exercer les fonctions de surveillant et ses motivations (durée 20 minutes maximum, coefficient 5).

  • en la reconnaissance des acquis de son expérience professionnelle dès lors qu’il dispose d’une expérience professionnelle minimale de trois ans (durée : 20 minutes maximum, coefficient 5).

 

Sont pris en compte dans l’expérience professionnelle les emplois inscrits dans la filière sécurité du répertoire interministériel de l’État ou en relation avec les métiers de la sécurité ou relevant de l’administration pénitentiaire.

Pour l’épreuve d’entretien basé sur la reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle (RAEP), le candidat produit, au moment de son inscription, un dossier professionnel qui fait apparaître notamment son cursus professionnel, ses motivations personnelles et professionnelles pour l’exercice des fonctions de surveillant de l’administration pénitentiaire. L’entretien doit porter alors exclusivement sur le dossier constitué par le candidat.

 

Les services organisateurs du concours fournissent aux candidats lors de leur inscription un dossier et toutes les informations utiles pour la constitution de celui-ci.

Les candidats doivent en outre se soumettre à des tests psychotechniques interprétés par le psychologue suivi d’un entretien psychologique pratiqué exclusivement par un psychologue ou un psychiatre. Les tests et l’entretien sont utilisés lors de l’épreuve orale. Ils constituent une aide à la décision des groupes d’examinateurs.

 

TOUTE NOTE INFÉRIEURE A 10 SUR 20 EST ÉLIMINATOIRE

 

2ème épreuve : épreuves physiques

 

Elles comprennent :

 

POUR LES HOMMES :                             Une course de vitesse de 80 mètres,

                                                                   Une course de demi-fond de 1000 mètres,

                                                                   Un lancer de poids de 5 Kg.

 

POUR LES FEMMES :                              Une course de vitesse de 60 mètres,

                                                                   Une course de demi-fond de 400 mètres,

                                                                   Un lancer de poids de 3 Kg.

 

La note attribuée pour l'ensemble des épreuves est affectée du coefficient 2.

 

Les candidats ne peuvent subir les épreuves physiques d’admission que sur présentation, le jour des épreuves, d’un certificat délivré par un médecin attestant qu’ils sont aptes à passer ces épreuves.

Toute absence non justifiée aux épreuves est sanctionnée par la note zéro

- Les femmes enceintes ainsi que celles venant d’accoucher (bénéficiant du délai légal postnatal) et les femmes allaitant au-delà du délai légal postnatal, sont dispensées des épreuves physiques. Elles doivent être en possession, le jour des épreuves, d’un certificat médical établi par un médecin agréé établissant leur état. Elles sont créditées d’une note égale à la moyenne des notes obtenues par l’ensemble des candidates au concours auquel elles participent.

 

- Inaptitude temporaire : tout candidat qui fournit, au plus tard le jour des épreuves, un certificat d’inaptitude temporaire à la pratique sportive établi par un médecin agréé est crédité de la note zéro non éliminatoire.

Seuls peuvent figurer sur la liste des admis les candidats ayant obtenu pour l’ensemble des épreuves d’admissibilité et d’admission un nombre de points fixé par le jury, qui ne peut être inférieur à 100 points ni comprendre de note éliminatoire. Le jury peut dresser une liste complémentaire des candidats qu’il estime aptes à être admis au concours.

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr