03/07/2018

Alors que les personnels sont à bout, alors mêmes que nombre d’entre eux effectuent plus de 60h supplémentaires par mois !

Alors même que les interventions se multiplient, que les demandes d’explications tombent, des pseudos califes sortent de l’ombre…

Que faut-il pour que notre Directeur revienne ?

Un drame ? Un mort ? Ou plutôt un hélicoptère ou une caméra ?

Aujourd’hui encore un détenu connu de tous pour radicalisation et endoctrinement a été maitrisé (tant bien que mal) par...

15/06/2018

Le bureau local Force ouvrière est en colère !

Ce jour, notre collègue n'a pas été soutenu par sa hiérarchie immédiate.

Alors que le surveillant vient d'être agressé par un arrivant, alors que le collègue a réussi à se dégager de l'emprise du détenu qui cherchait à l'entraîner dans sa cellule, alors que le détenu est AU SOL sous la maîtrise du surveillant !

Le Major ne trouve comme réponse que de réintégrer le dit détenu et de dire à notre collègue « ne te mets pas en danger sur...

08/06/2018

Messieurs de la direction

Merci de nous montrer le chemin à suivre,celui du laxisme que vous nous inculquez si bien !!

Pour la deuxième fois de la semaine vous nous désavouez et vous nous faites passer pour de la M ….

De nouveau notre cher et tendre pensionnaire du QD le détenu A a menacé de planter un surveillant si il n avait pas de tabac.

On vous le donne en mille, dix minutes plus tard notre pensionnaire était livré de deux paquets de blonde.

Belle performance ! Plus rapide q...

05/06/2018

Le bureau local Force ouvrière s'indigne de la gestion du quartier disciplinaire de ce début de mois.

Pas étonnant que la prison ne fasse plus peur encore moins le Quartier.

Les détenus se passent même le message entre eux, riant de nous faire tourner en "bourrique " et d'obtenir tout ce qu'ils veulent.

Le bureau local Force ouvrière s'indigne du peu de considération donné aux surveillants, mieux vaut s'assurer un service de nuit calme, s'abaissait devant la population pénale et...

26/05/2018

Aujourd’hui notre énergumène de la dernière fois à de nouveau pu nous montrer ses capacités à prendre de la hauteur.

Après être sorti du QD par anticipation d’une journée faute de place au QI il a par dépit été placé en régime fermé.

Aussitôt il ressaisit l’opportunité de monter sur le toit de l’abri promenade !

Mercredi déjà il avait insulté et menacé la première surveillante du QD en lui promettant « de lui éclater la gueule et de la finir au sol ».

Les ÉRIS se sont donc rendus...

08/05/2018

Ce lundi matin deux individus n'ont rien trouvé d'autre à faire que de vouloir prendre le soleil sur le toit de la promenade, LOGIQUE.

Au passage, ils ont incité les autres promeneurs à un mouvement collectif en insultant tous les personnels et ce afin d’obtenir un transfert !

A peine les injonctions faites par les ÉRIS que ces deux courageux étaient maîtrisés pour un transfert.... Au quartier disciplinaire.

Le syndicat local FORCE OUVRIERE tient à féliciter les agents qui ont g...

16/01/2018

Le syndicat local FORCE OUVRIERE tient à vous remercier pour votre mobilisation et votre solidarité.

Merci à l'UFAP UNSA justice d'Argentan, au SPS et à leurs adhérents.

Merci aux collègues non syndiqués.

Nous avons tous compris que ce n'était pas une question d'étiquette mais bien d'UNITÉ car nous défendons TOUS l'intérêt de notre métier et NOS conditions de travail.

C'est pour cela que nous comptons sur vous Demain MERCREDI 17 JANVIER DÉS 6H30 

NOUS CONTINUONS TOUS UNIS

lire le c...

06/01/2018

Ce début d'année 2018 ne laisse pas de répit aux agents.

En effet cette soirée du mardi 2 janvier a été mouvementée. Une bagarre éclate entre détenus du B1 même si des tensions étaient ressenties depuis plusieurs semaines.

L'incident est maîtrisé. Mais des déclarations inquiétantes sur la présence d'une arme de poing faites par l'un des protagonistes sont prises au sérieux par notre direction. C'est le minimum.

Il en est rendu compte immédiatement à la Direction Interrégionale....

16/11/2017

Ce mercredi 15 novembre 2017, un détenu qui se rendait en commission de discipline n'a rien trouvé de mieux que de vouloir jouer à cache-cache pour ne pas s'expliquer de ses actes au QD.

Il a profité du mouvement d'autres détenus pour se dissimuler derrière des cartons aux ateliers.

Résultats un contre appel qui a permis de le retrouver et une arrivée au quartier disciplinaire malgré tout.

L'individu n'a pas su s'arrêter là, il s'est rebellé lors de la fouille intégrale, blessan...

Please reload

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr